Gestion d'information pour la prévention des risques de catastrophe

Comme défini par le « Cadre d'Action de Hyogo pour 2005-2015 », « le point de départ pour la réduction du risque de catastrophes et pour la promotion de la culture de la résilience face aux catastrophes réside dans la connaissance des aléas et des vulnérabilités physiques, sociales, économiques et environnementales qui sont en train de changer dans le court et long terme, suivies par des actions entreprises sur les bases de cette connaissance ».

Apprendre du passée

Les informations concernant les aléas sont produites en utilisant des catalogues d’événements historiques et des modèles scientifiques qui décrivent les dynamiques spatiales et temporales de tels aléas. Ces informations sont utilisées pour élaborer des normes d’utilisations du terrain qui visent à prévenir que la population s’établisse dans des zones exposées à ces aléas. Dans des cas similaires, les informations sont compilées avec un égard sur les dommages des infrastructures dans des cas de tremblement de terre, inondations, tornades, vents forts, tsunamis et autres aléas similaires. Ces informations sont utilisées pour améliorer les règles de construction des infrastructures et visent à réduire la vulnérabilité physique des infrastructures en rapport à ces événements. De plus, les informations concernent une vaste portion de la population, y compris les groupes vulnérables tels qu’enfants et personnes âgées, sont utilisées pour améliorer les procédures d’évacuation précoce et préventive et pour établir des routes d’évacuation dans les cas qui peuvent engendrer des catastrophes.

Cartes des aléas

Les cartes des aléas sont élaborées en combinant des paramètres spécifiques. Ils sont engendrés avec une résolution grossière quand utilisées au niveau national, et en haute résolution quand utilisées dans les zones urbaines. Comme prévu, les paramètres utilisés changent selon l’aléa. Dans plusieurs pays en cours de développement,  les cartes concernant le risque d’inondation représentent des zones qui peuvent être inondées une fois tous les ans ou tous les cents ans. Dans le cas de tremblements de terre, l’alea sismique est représenté sur des cartes qui décrivent les zones géographiques qui peuvent être affectées par les tremblements de terre avec des intervalles de 500 ans et utilisant des contours qui présentent des valeurs d’accélération du niveau du sol (Séisme, PGA). Dans des autres cas, quand le catalogue historique n’est pas complet ou n’a pas encore été élaboré, la carte des aléas représente généralement les zones qui peuvent être exposées a des tels aléas mais sans référencier une période de retour.

Informations sur la Vulnérabilité

L’information sur la vulnérabilité est plus difficile a compiler, étant donnée sa nature économique et sociale. Dans des certains cas l’évaluation détaillée de la vulnérabilité est conduite en utilisant des enquêtes spécifiques au niveau des singles maisons ou communautés. Des tels approches fournissent une information plus précises sur les différentes dimensions ou composantes de la vulnérabilité et sont mieux adaptées a capturer l’information sur la vulnérabilité des différents secteurs du développement.

Dans d’autres cas, les indicateurs sont utilises pour estimer la vulnérabilité des communautés en utilisant des données démographiques et des autres données dérivées par des enquêtes nationales, ainsi que des données économiques tels que le produit national brut. En tout cas, de telles estimations peuvent seulement capturer une fraction de la vulnérabilité.

Cartes des risques

Une carte des risques est produite par la combinaison des informations concernant les aléas et la vulnérabilité. Une fois que la carte est élaborée, il est plus facile de détecter quels éléments vulnérables ou biens sont exposés aux aléas. De plus, la carte peut être utilisée par les preneurs de décisions pour identifier les types de mesures qu’il faut implémenter afin de minimiser les risques et améliorer les efforts de préparation aux catastrophes.

Communiquer les risques de catastrophe

La communication d’informations concernant les aléas, les risques et la vulnérabilité doit être gérée avec beaucoup d’attention. Le but devrait être celui d’informer le public, mais en minimisant les conséquences négatives concernant l’interprétation de ces informations. Dans certains pays, la dissémination de cartes représentant les aléas a mené à la réduction du prix de certains terrains dans les zones exposées à ces aléas. Cependant, les experts reconnaissent le besoin de rendre les communautés conscientes du niveau de risque auquel elles font face, et notamment de leur faire prendre conscience de la notion de vulnérabilité afin d’engendrer une majeure acceptation des mesures gouvernementales qui visent à la réduction de la vulnérabilité. 

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.