L'ONU et la gestion des catastrophes

En reconnaissance du besoin de contribuer à la réponse en cas de catastrophes et aux efforts de reconstruction, les Nations Unies ont établi en 1971 leur propre mécanisme afin de fournir assistance internationale aux gouvernements quand tels gouvernements adressent une requête d’assistance humanitaire. Toutes les activités de réponse effectuées par les Nations Unies sont coordonnées par le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA).

Équipes d’évaluation des catastrophes et de coordination aux Nations Unies 

Sur requête du gouvernement affecté par la catastrophe, OCHA peut offrir au pays une équipe d’évaluation de la catastrophe et de coordination (UNDAC) entre les 12 et 48 heures qui suivent le début de la catastrophe, afin de fournir services techniques, principalement dans l’évaluation des dommages et des besoins, coordination sur place et gestion de l’information. L’équipe UNDAC vise à faciliter un lien étroit parmi les efforts de réponse à niveau local, régional et international. Lorsqu'approprié, les Nations Unies peuvent également établir un Centre de Coordination des Operations sur place (OSOCC) afin d’aider les autorités locales du pays affecté par la catastrophe à coordonner les secours internationaux.

Systèmes de groupes

En outre, OCHA à établi une structure de groupes en tant que moyen pour les Nations Unies de travailler ensemble avec les agences non-UN (par exemple ONG) afin de délivrer assistance humanitaire de façon coordonnée. Il existe onze groupes différents, chacun d’entre eux focalisant son action sur un ensemble spécifique de taches et fonctions. Chaque groupe est dirigé par une ou deux organisations ou agences des Nations Unies. UNDAC coordonne les efforts avec le Coordinateur Résident et le Coordinateur Humanitaire des Nations Unies dans le pays affecté par la catastrophe.

Alors que la plupart des groupes travaillent pendant la phase de réponse, le programme des Nations Unies pour le Développement a établi le groupe de reconstruction précoce qui se focalise sur les besoins plus a long terme connectes a la reconstruction. A travers ce groupe, UNDP relie les efforts humanitaires avec le travail de développement. Le but de ce groupe est de convertir graduellement les dividendes de l’action humanitaire dans une reconstruction de crise soutenable, renforcement des capacités d’adaptation et opportunités de développement. 

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.